Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Battements de Cirque – entrevue

Battements de Cirque – entrevue

Anouk Vallée-Charest et sa bande ont brisé la glace sur la scène du chapiteau de la TOHU. Sa création Battements de Cirque propose une suite de numéro de haut calibre réalisé par de talentueux artistes d’ici et y est présentée pour trois représentations. Nous avons saisi l’occasion pour en apprendre davantage sur les coulisses du spectacle.

article-image
JF Savaria
Je voulais exprimer que le cœur des artistes de cirque battait durant le confinement et continuera toujours de le faire. Il m’était impossible d’arrêter le cirque.

Comment s’est passée la création de Battements de Cirque en mode confinement?

L’idée de Battements de Cirque m’est venue car je ne pouvais pas rester chez moi à ne pas faire de cirque. Je ne pouvais pas m’imaginer rester dans mon appartement, dans mon salon, et ne pas pratiquer mon art. Je voulais aussi aider les gens autour de moi et leur amener de la joie en ces temps difficiles. Après tout, c’est ce que procurent les arts du cirque! Suite à des échanges avec mes amis et collègues, j’ai souhaité produire un spectacle extérieur disponible en ligne, en direct. Au départ, j’étais réticente aux prestations en ligne. Je n’aurais jamais pensé faire ce genre de spectacle dans ma vie. Mais quand la COVID-19 est arrivée en mai, ç’a été une évidence… je devais me lancer, car il n’y avait pas d’autres moyens de faire vivre notre art.

À ma grande surprise, ç’a été un succès et 75 personnes se sont réunies pour assister aux premiers balbutiements de Battements de Cirque en vidéoconférence. J’ai donc reconduit l’exercice pour une deuxième édition, avec de nouveaux artistes. Puis, avec l’été, je ne pouvais me faire à l’idée de ne pas performer en juin pour la Fête nationale. J’ai donc appelé l’organisme responsable de ma ruelle, à Montréal, et j’ai organisé avec eux un petit spectacle en extérieur respectant les consignes de distanciation. Par la suite, j’ai pu jouer en août dans une autre ruelle, devant des centres de personnes âgées et dans des parcs. C’est ainsi que l’idée de Battements de Cirque est née, par désir de faire vivre les arts vivants devant un public qui en demande !

 

Pourquoi le titre Battements de Cirque?

Le nom fait référence aux battements de cœurs. Je voulais exprimer que le cœur des artistes de cirque battait durant le confinement et continuera toujours de le faire. Il m’était impossible d’arrêter le cirque. Il me fallait donc trouver des solutions et inventer de nouvelles façons de partager ma passion avec le public… Un vrai cri du cœur!

 

Quel effet ça te fait d’être devant des spectateurs?

Quelle joie! Ça m’émeut toujours à la fin d’un spectacle de voir la réaction du public, leurs yeux et leurs visages qui brillent. D’entendre leurs commentaires surtout quand ils sont émus et qu’ils viennent me dire merci. Ça me fait vraiment chaud au cœur de retrouver un « grand public » et de le sentir là, vivant. Cent personnes c’est vraiment génial. Ça réchauffe vraiment nos cœurs. À chaque instant, on vit un moment unique ensemble. Chaque minute on plonge dans le moment présent, on donne tout et on partage avec l’auditoire une émotion, un message ou une pensée…

Ce moment entre l’artiste et le spectateur fait un grand bien aux petits comme aux grands, encore plus en ces temps spéciaux. On s’aide mutuellement dans ce spectacle!

Les gens ont besoin d’être inspirés et cela ne va jamais disparaître. Je suis tellement ravi que la TOHU présente des spectacles à nouveau!

 

Trois artistes t’accompagnent sur scène. Comment les as-tu choisis?

Compte tenu des circonstances, le projet a été confirmé plus tard que prévu. J’ai dû jongler avec la disponibilité des artistes et remodeler le spectacle fréquemment. Mais je suis vraiment heureuse du calibre des artistes sur scène! Je connais Ryunosuke (jonglerie ballon et mât chinois) depuis plusieurs années. C’est toujours un grand plaisir de collaborer avec lui qui est un artiste et humain unique. Marie-Ève (équilibre sur cannes) et moi avons fait quelques spectacles déjà ensemble donc on se connaissait déjà. J’adore son authenticité, son professionnalisme, sa rigueur et sa gentillesse. En mai 2020, quand j’ai organisé le spectacle sur Zoom, Angela (contorsion et sangle loop) a accepté d’y participer. Collaborer avec elle a été fluide et agréable, donc j’ai renouvelé l’expérience.

Je me suis surtout fié à leur qualité artistique et à leur adaptabilité. J’avais besoin de personnes calmes, « easy going » et flexibles pour s’adapter à la nouvelle création rapidement. Cela nous a permis d’avoir une belle énergie lors de la création. La chimie a opéré entre nous quatre pour ficeler le spectacle.

 


 

Ne manquez pas Anouk Vallée-Charest dans le spectacle Battements de Cirque, présenté jusqu’au 20 septembre 2020 à la TOHU.

TOHU

Comment nous joindre:
Billetterie: +1 514 376-TOHU (8648)
Sans frais: 1 888 376-TOHU (8648)
Bureaux administratifs: +1 514 374-3522

MONTRÉAL COMPLETÈMENT CiRQUE

Comment nous joindre:
Billetterie: +1 514 376-TOHU (8648)
Sans frais: 1 888 376-TOHU (8648)
Bureaux administratifs: +1 514 374-3522