Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Entrevue avec Bence Vági, directeur de Recirquel

Entrevue avec Bence Vági, directeur de Recirquel

Entrevue avec Bence Vági, chorégraphe du spectacle Night Circus et directeur de la compagnie de cirque hongroise Recirquel.

TOHU :  Quel a été votre inspiration pour la création de Night Circus? D’où vient le concept?

Bence Vági : La Hongrie a une grande tradition de cirque et notre objectif consistait à trouver une façon de faire évoluer la scène de cirque traditionnelle vers une forme plus contemporaine. Le spectacle porte le nom de Cirkusz az éjszakában en hongrois — qui signifie « le cirque dans la nuit » — il prend naissance au cœur de la nuit et s’achève avec l’aube qui se lève. C’est une métaphore sur la transformation de notre culture du cirque en quelque chose de nouveau.

TOHU :  Recirquel a commencé avec un groupe de très jeunes artistes. En quoi cela vous différencie?

Bence Vági :  Le fait d’avoir une troupe si jeune est le changement qui nous a permis de renouveler le genre dans notre pays, tant pour nous que pour la nouvelle génération d’artistes circassiens. Nous voulions faire en sorte que cette nouvelle génération puisse choisir le cirque comme forme d’art et pas seulement comme une façon de faire de l’argent.

article-image
Photo: Alexandre Galliez

TOHU : Parlez-nous de votre succès en Hongrie. Comment la troupe est-elle passée de jeune compagnie à fleuron national?

Bence Vági :  Notre succès repose sur le fait que nous n’avons pas renié nos origines circassiennes, qui remontent vers 1850. Nous ne voulions pas nécessairement suivre d’autres cultures de cirques contemporains. Nous voulions faire les choses à notre façon et dire « C’est du cirque hongrois contemporain et ça n’a pas à ressembler à aucune autre forme artistique de quelque nationalité que ce soit. » Pas par manque de respect, mais pour trouver notre propre langage. Au début, les spectateurs se sont montrés sceptiques, mais nous les avons convaincus : ils nous ont ovationnés! La preuve de l’appréciation des gens, c’est qu’après quelques jours, on jouait à guichets fermés.

TOHU: Votre spectacle à Montréal est une première au Québec. Qu’est-ce qui vous réjouit le plus?

Bence Vági : Plusieurs de nos artistes à leurs débuts rêvaient de venir à Montréal pour fouler la scène que tant de grands artistes de cirque ont foulée, pour représenter leur propre culture du cirque et pour entrer dans le cercle des compagnies de cirque contemporain les plus réputées au monde. Que notre troupe hongroise soit de la prochaine saison de la TOHU est un grand honneur pour nous.

TOHU

Comment nous joindre:
Billetterie: +1 514 376-TOHU (8648)
Sans frais: 1 888 376-TOHU (8648)
Bureaux administratifs: +1 514 374-3522

MONTRÉAL COMPLETÈMENT CiRQUE

Du 6 au 16 juillet 2017

Comment nous joindre:
Billetterie: +1 514 376-TOHU (8648)
Sans frais: 1 888 376-TOHU (8648)
Bureaux administratifs: +1 514 374-3522