Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Rencontre avec Pauline du collectif Marguerite à bicyclette

Le collectif Marguerite à bicyclette a été en décembre 2019 le tout premier lauréat de la Résidence Impact pour les arts du cirque. La résidence Impact pour les arts du cirque vise à offrir à un collectif d’artistes ou à un organisme en arts du cirque l’occasion de développer des créations originales sans contrainte de diffusion.
En plus de la bourse de création de 15 000 $ du Conseil des Arts de Montréal et des 40 heures d’accès à des studios, le collectif a bénéficié de 5 jours en salle avec appui technique chez trois des partenaires, Les 7 Doigts, Cirque Éloize et la TOHU. En piste leur offre également de 20 à 40 heures de soutien personnalisé entre janvier 2020 et décembre 2022.
Ce projet-pilote de résidence a été lancé afin de favoriser le cirque d’auteur et l’émergence de nouvelles esthétiques.  

Nous avons rencontré Pauline Baud, qui compose le collectif avec Jérémy Vitupier et Frédéric Lemieux-Cormier. 

article-image

Vous avez été le tout premier Lauréat de la Résidence Impact pour les arts du cirque, comment avez-vous réagi ?  

Comment nous avons réagi? Fous de joie ! Chanceux et très touchés ! Grâce à la Résidence Impact, soudainement tout était possible : notre projet a pris une dimension concrète, réaliste et réalisable. Ce fût incroyable de recevoir l’approbation, le soutien et l’encouragement du Conseil des arts de Montréal, du Cirque Eloize, des 7 doigts de la main, de la TOHU et d’En Piste dans la même seconde ! 

 

Qu’est-ce que ce prix vous permettra de réaliser?

À terme, la Résidence Impact accompagnée de deux autres subventions du Conseil des Arts, nous permettent d’aboutir à un spectacle extérieur pour tous, autosuffisant en énergie électrique dans lequel poésie, délicatesse et prouesses acrobatiques s’entremêlent. 

article-image
Affiche du spectacle signée Frédéric Lemieux-Cormier

Vous étiez en résidence de création la semaine passée à la TOHU, peux-tu nous dire quelques mots `ce sujet, à quoi doit-on s’attendre? 

 Le squelette du spectacle est bel et bien là! Cette semaine de résidence de création à la TOHU nous a permis de le peaufiner et le préciser avec l’aide de merveilleux.ses collaborateurs.ices. C’est avec une immense joie et une pointe de nervosité que nous avons présenté une sortie de résidence le vendredi 14 mai afin de partager où nous sommes, le chemin parcouru ainsi que la suite des évènements. 

article-image
article-image
Résidence de création à la TOHU

On a appris que vous feriez partie de la tournée des quartiers organisée cet été avec « Cirqu’Avélo, la déraille en balade », peux-tu nous dire quelques mots sur cette œuvre ? 

 Nous nous déplacerons jusqu’aux lieux de représentation à vélos équipés de remorques transportant l’entièreté de la scénographie et des appareils de cirque. Notre joyeux cortège ira ainsi à la rencontre des habitants des différents arrondissements pour présenter leurs prouesses scientifiques et acrobatiques. 
« Cirqu’Avélo » est une œuvre pensée « écoresponsable », du concept à la réalisation. Autosuffisance énergétique, décors faits de matériaux réutilisés, costumes taillés dans des vêtements de seconde main et transport à vélos.
Avec les arts du cirque et la poésie en premier plan, ce spectacle évoque l’énergie durable, les initiatives possibles, vertes et responsables, et la solidarité. 

 

Comment vivez-vous cette période de pandémie? 

J’ai été complétement déstabilisée, du jour au lendemain, tout notre milieu professionnel s’est vu arrêté. Calme, patience et résilience deviennent soudainement indispensables au quotidien ! 
Étrangement, cette période est tout de même bénéfique pour le projet : avoir du temps pour l’exploration et la recherche acrobatique, artistique et scénographique est un privilège inestimable que la période de pandémie actuelle nous offre en quelque sorte. Nous travaillons fort sur tous les aspects : scénographie, transport écoresponsable, diffusion, création d’un organisme à but non lucratif du nom de Marguerite à bicyclette et bien entendu, le spectacle.  

   

Comment imaginez-vous la suite? 

La suite… est composée tout d’abord des belles représentations qui nous attendent cet été sur l’île de Montréal et ses alentours. 
Nous travaillons également sur des ateliers de médiation culturelle autour de notre spectacle et du vélo générateur d’électricité afin d’éveiller la curiosité d’un plus grand nombre de personnes.
Puis la saison estivale prochaine, nous envisageons de mettre sur pied une tournée québécoise plus étendue, logique et réfléchie – toujours avec le vélo comme mode de transport – pour partager ce spectacle avec les habitants des municipalités de toute la province. Marguerite à bicyclette sur les routes du Québec n’hésitez pas à venir nous saluer !  

TOHU

Comment nous joindre:
Billetterie: +1 514 376-TOHU (8648)
Sans frais: 1 888 376-TOHU (8648)
Bureaux administratifs: +1 514 374-3522

MONTRÉAL COMPLETÈMENT CiRQUE

Comment nous joindre:
Billetterie: +1 514 376-TOHU (8648)
Sans frais: 1 888 376-TOHU (8648)
Bureaux administratifs: +1 514 374-3522